dimanche 19 février 2012

Cerfs

Ce matin, le froid est revenu, l'herbe est recouverte d'une fine pellicule blanche de givre, les feuilles mortes sont raidies par le gel et crissent sous les pas, tant pire pour la discrétion. Je décide de me poser à la croisée de plusieurs coulées d'animaux. A peine installé, trois jeunes cerfs arrivent et stationnent dans un petit regroupement d'arbustes. Il est encore tôt et l'appareil photo indique beaucoup d'ISO, je ne bouge plus en espérant que les cerfs resteront ici pendant que le jour de lève. Pendant ce temps un jeune cerf n'arrête pas de taper ses bois sur des branches à terre ou à sa hauteur, présent-il la chute prochaine de ses bois ? Je tente une photo à 6400 ISO, puis à 2500 et les dernières à 1600 ISO. A chaque mise en route du stabilisateur avant de déclencher, le bruit pourtant trèss faible de celui-ci semble attirer leur regard dans ma direction. Le cerf le plus invisible reprend sa route vers les profondeurs de la parcelle suivi par les deux autres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire