dimanche 6 mai 2012

Petit compagnon

Depuis plusieurs minutes, un campagnol agreste farfouille dans les branches mortes sur ma droite. Après un petit moment  de ce manège, il entreprend de vouloir aller vers ma gauche en voulant traverser les branches derrière lesquelles je m'abrite. Il va tenter plusieurs fois le passage mais à chaque fois, il fait demi tour à cause de ma présence. Il parviendra même une fois à dix centimètre de ma chaussure avant de faire rapidement marche arrière. Il choisira enfin de passer à découvert deux mètres devant moi mais à une vitesse telle que l'autofocus de l'appareil n'a pas suivi cette course. Il fêtera l'évènement en reprenant son vagabondage bruyant dans le tas de branche sur ma gauche.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire