mardi 5 mai 2015

Ambiance III

Un jeune cerf  descend le chemin forestier et traverse la clairière à la limite ombre-soleil pour continuer son périple dans le sous bois, il est encore trop tôt pour se restaurer et il serait trop visible à la différence de cette biche au ventre bien rond et cette bichette qui viendront une heure plus tard brouter l'herbe et retarderont mon départ de mon poste d'affût.




 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire