jeudi 11 juillet 2019

Sortie en forêt

 
Cache-cache
 


Une petite soif
 

 
Passage
 


En diagonale
 

 
Je sors
 
 
 

dimanche 7 juillet 2019

Colier de corail

Collier-de-corail (Aricia agestis) doit  son nom  aux tâches orange sur le recto des  ailes postérieures et antérieures.
Il vole d'Avril à Octobre en deux générations. Il passe l'hiver sous forme de chenille entre le stade 2 et 4.
Son statut en Normandie : Commun
Ses plantes hôtes : Géraniacées, hélianthèmes
Sa chenille est  accompagnée de fourmis (Lasius, Myrmica sabuteli) qui absorbent les sécrétions de sa glande dorsale.
Milieux : Pelouses maigres, sèches, lisières et clairières.
Peu de différence entre le mâle et la femelle, les tâches orange du mâle ne vont pas jusqu'à l'extrémité de l'aile.



 
Il peut être confondu avec certaines femelles de la famille des Lycènes
 

dimanche 23 juin 2019

Velours

Les cerfs restent dans la végétation tant qu'il fait jour, de rares apparitions parfois pour ne rentrer bredouille.




jeudi 13 juin 2019

Avifaune !

L'Armada ayant réduit mes déplacements vers l'Ouest de Rouen, direction la vallée d'Andelle avec Pic vert, Rousserolle dont l'effarvatte.





jeudi 23 mai 2019

A tire d'aile !

Nouvelle loge et d'autres essais pour photographier l'envol du Pic épeiche.
 





 
 
 







mercredi 22 mai 2019

Bon vent !

Peut être mes dernières photos de ce trio car ils partent loin et rapidement après leur sortie. Ici ils apparaissent seulement vers 20h50 et en sous bois les ISO sont déjà au minimum à 6400. Bon vent à eux.







lundi 20 mai 2019

Nettoyage


Deuxième séance photographique pour cette loge de Pic épeiche (Dendrocopos major), ce sera la dernière car trois jours après les petits seront sortis du nid. C'est toujours un balai des deux parents entre le nourrissage toutes les dix minutes environ et le nettoyage de la loge qui est plus espacée, environ trente minutes.
 




dimanche 19 mai 2019

Deuxième rencontre à l'heure méridienne

Quelques jours plus tard ils sont toujours là et ils sont programmés pour sortir à peu près à la même heure.  Après quelques minutes autour de la bouche du terrier chacun part explorer les alentours.