dimanche 18 mai 2014

Jeune blaireau

Les longues journées à partir de Mai permettent d'observer plus facilement certains animaux même si les conditions photographiques sont quand même difficiles ( + 2000 iso et - 1/100 sec). Ce jeune blaireau attendra un long moment à l'entrée du terrier que le site soit dans l'ombre avant de sortir et de se vaquer à ses occupations, caché dans la végétation. Ses congénères sortiront peu après par une autre bouche invisible de mon poste pour le rejoindre dans le massif d'orties avant de partir à la tombée de la nuit vers la plaine.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire